Centre de médecine esthétique, morphologique et anti-âgeTél. 04 90 87 49 00
  • Eliminer les tatouages grâce au Magic pen (pistolet dépigmentant)

Eliminer les tatouages grâce au Magic pen (pistolet dépigmentant)

Il est possible aujourd’hui d’effacer ou d’atténuer fortement les tatouages. La technique la plus sûre et efficace aujourd’hui pour cela est le pistolet dépigmentant, moins agressif que les méthodes abrasives pratiquées il y a quelques années et dont les résultats sont probants.

Applicable sur tous les types et couleurs de peau, sur l’ensemble du corps (bras, avant-bras, mains, pieds, torse, abdomen, haut ou bas du dos, épaules, jambes, seins…) et pour tous les tatouages, cette méthode « TEPR » (Trans Epidermic Pigment Release) agit en projetant dans les pigments tatoués de l’acide lactique, qui expulse littéralement les encres des tissus cutanés. De petites croûtes vont alors se former à la surface de la peau.

Les pigments du tatouage disparaîtront ensuite avec elles, une fois qu’elles auront séché.

Appelé également « Magic pen », le pistolet dépigmentant se présente comme un gros stylo doté d’aiguilles très fines grâce auxquelles l’acide lactique pénètre dans les pigments.

Pratiquement indolore (pour plus de confort, une crème anesthésiante est appliquée une à deux heures avant), il permet de détatouer une zone en trois à cinq séances, espacées d’un mois et demi pour laisser à la peau le temps d’éliminer les fragments pigmentés.

L’application d’une crème cicatrisante est conseillée les jours suivants. La peau devra être également hydratée en continu au moyen de pansements spécifiques.

Cette technique de détatouage est la plus sûre et la moins contraignante. Elle permet aussi de limiter les risques de cicatrices.

Le protocole de détatouage au pistolet dépigmentant est défini par le Dr Eric Piétri au cas par cas, avec le patient.

Pour un résultat optimum, cette technique peut être associée à d’autres traitements de médecine esthétique tels que les soins à la lumière LED pour une aide à la cicatrisation.