Centre de médecine esthétique, morphologique et anti-âgeTél. 04 90 87 49 00
  • Le laser vasculaire ou la lumière intense pulsée contre la couperose

Le laser vasculaire ou la lumière intense pulsée contre la couperose

Certaines peaux particulièrement fragiles présentent des rougeurs qui, avec le temps, deviennent persistantes, voire permanentes. Les rougeurs les plus gênantes sont l’érythrose (rougeurs diffuses, revêtant la forme de plaques et localisées le plus souvent sur les joues), la couperose, qui est une aggravation de l'érythrose avec apparition de petits vaisseaux dilatés, et l’acné rosacée, lorsqu'apparaissent de petits boutons rouges.

Ces affections touchent les personnes de tous âges, les femmes davantage que les hommes. Elles n’ont souvent rien à voir avec la consommation d’alcool et s’amplifient lorsqu’il fait très chaud, lors d’expositions prolongées au soleil, en cas de stress ou d’émotion.

Le laser vasculaire

Le traitement au laser vasculaire permet d’atténuer, voire de venir à bout des rougeurs. Le faisceau projeté sur la zone à traiter pénètre la peau sur quelques millimètres de profondeur. La lumière émise est alors captée par les pigments rouges de l’hémoglobine qui constitue les rougeurs puis transformée en chaleur, ce qui provoque la coagulation des parois des petits vaisseaux.
Une sensation de chaleur et un érythème apparaissent lors du traitement, suivi éventuellement d’un œdème (petit gonflement) temporaire et de petites croûtes à certains endroits, qui disparaissent en quelques jours.

Le maquillage est autorisé immédiatement après le traitement.

Le nombre de séances dépend de l'importance de la rougeur et de son degré. En général, deux à quatre séances espacées d’un mois sont recommandées. Une séance d'entretien annuelle peut être nécessaire.

Les rougeurs constituant une affection chronique, elles peuvent réapparaître sous l’effet de la chaleur et de l’émotion, auquel cas de nouvelles séances doivent être pratiquées.


La lumière intense pulsée (IPL)

La lumière intense pulsée (IPL) permet aussi de traiter la couperose et les rougeurs. Le rayon lumineux projeté sur les zones hyper-pigmentées est capté par les pigments rouges de l’hémoglobine et transformé en chaleur, laquelle brise la paroi des petits vaisseaux et les détruit. La peau retrouve son éclat et sa tonicité. Ce traitement est peu douloureux et avec de faibles effets secondaires (un érythème peut survenir juste après la séance, mais il disparaît rapidement).

Il peut être complété par quelques séances de soins à la lumière LED qui accélèrent la cicatrisation et la régénération de la peau, tout en ayant un effet rajeunissant.

Le protocole de traitement de la couperose au laser vasculaire ou à lumière intense pulsée (IPL) est défini par le Dr Eric Piétri au cas par cas, avec le patient. Pour un résultat optimum, ces techniques peuvent être associées à d’autres traitements de médecine esthétique tels que les soins à la lumière LED. A voir avec le médecin…